d'Artagnan en Fezensac
Inline pictures

Les actualités :

Robert Frairet, Guy Sorbadère, Yannick Gargallo, Michel Espié
22/04/2017

Une étude socio-économique présentée

Lors du dernier conseil communautaire, Robert Frairet, président de la communauté de communes d'Artagnan en Fezensac, avait invité Guy Sorbadère, le président de la chambre de métiers et de l'artisanat départemental. Robert Frairet a ouvert la séance : «J'ai invité le président avec qui je travaille depuis longtemps. Je lui ai demandé d'établir un état des lieux». Guy Sorbadère a souligné que cette rencontre était un événement sur Vic-Fezensac : «Vic est une ville qui vit. C'est bien de penser à l'artisanat sur ce territoire. La chambre de métiers a besoin du développement des artisans et le développement de la population est lié au développement de la commune et de la communauté de communes. S'il y a du monde, les artisans pourront travailler et embaucher. Il faut faire vivre ce Gers à l'ouest, que beaucoup ont oublié ; la vie locale dépend de l'artisanat et des commerces. Dans les villes où ils disparaissent, elles s'étiolent. L'artisanat reste un lien social important». Yannick Gargallo, le responsable du service économique, a présenté une étude socio-économique sur la communauté de communes d'Artagnan en Fezensac sous forme de diaporama. Il a commencé par l'évolution du nombre d'entreprises entre 2014 et 2016 («En 2014, 226, en 2016, 228») puis du nombre de dirigeants sur la même période («Pour les patrons des entreprises, nous constatons clairement une progression assez spectaculaire, de 226 à 258, qui investissent et qui font profiter le territoire de leur expérience»). Il a ensuite évoqué les caractéristiques des dirigeants en 2016 («Généralement, les hommes sont plus nombreux, mais, sur la communauté de communes, c'est une spécificité du territoire, forte féminisation de l'artisanat») et l'âge des dirigeants en 2016 («Le Gers est un département vieillissant. Nous le retrouvons dans la pyramide des âges. Le plus jeune a 22 ans et le plus âgé 74 ans. La moyenne d'âge est de 47 ans. 27 % ont plus de 57 ans, il faut que nous les accompagnions pour les aider à transmettre leurs entreprises et leur savoir-faire»). En conclusion, le grand défi de la chambre de métiers et de l'artisanat est d'essayer que tout ce savoir-faire et toute cette richesse du territoire ne disparaissent pas.
La Dépêche du Midi
Robert Frairet, Guy Sorbadère, Yannick Gargallo et Michel Espié avant le débat.
Photo DDM Guy Castagna.

Voir l'article sur le site de la Dépêche en cliquant ici.