d'Artagnan en Fezensac
Inline pictures

Les actualités :

Finances publiques
19/09/2017

Finances publiques : première permanence sur le terrain

Ce vendredi, était proposée une première à la communauté de communes d'Artagnan en Fezensac avec une permanence ouverte à la maison de services au public par la direction départementale des finances publiques du Gers.

Robert Frairet, président de la communauté de communes (CC) , explique : «La MSAP, qui était le relais de service public, a toujours été dans le cadre de la CC réceptif aux services des particuliers. Ce relais a été mis en place en 2007 et nous avons tenu à une évolution permanente à toutes les demandes d'accompagnement social et administratif. La DDFP a accepté et notamment son directeur de conventionner avec la CC ; c'est un élément fort car prochainement les contribuables devront déclarer leurs revenus en ligne et pour certains régler leurs paiements en ligne !».
Etre prêts pour les réformes à venir

Des permanences ont lieu tous les mois et elles ont également un caractère pédagogique.

Robert Frairet ajoute : «Nous nous préparons à ces réformes et le fait d'avoir souscrit à cette convention avec la DDFP veut dire que pour ce qui nous concerne, nous ne décentralisons pas les services, mais nous les rapprochons de la population et des contribuables».

Pour le service assuré par les finances publiques, c'est un travail de terrain : «Nous recevons les gens qui ont besoin de renseignements et qui ont des difficultés pour se déplacer dans nos services à Auch».

Actuellement, la taxe foncière vient de sortir : «Les usagers viennent demander des explications sur le paiement et aussi sur l'impôt sur le revenu et après ce sera sur la taxe d'habitation. Pour les personnes en difficulté, nous aidons les usagers à remplir leur feuille papier, qui ne disparaîtra pas pour le moment». Une permanence aura lieu aux mois d'octobre, novembre et décembre de 9 heures à 12 heures, le vendredi ; les dates exactes seront communiquées ultérieurement.
La Dépêche du Midi.

Voir l'article sur le site de la Dépêche en cliquant ici.