d'Artagnan en Fezensac
Inline pictures

Les actualités :

Des discussions très engagées ont ponctué la réunion
06/07/2018

Unis pour lutter contre la baisse de la démographie médicale

Le président de la communauté de communes Robert Frairet a reçu à la maison de santé Jean-Sébastien Massenez, directeur de cabinet de Philippe Martin ; Marie-Neige Passarieu, chef de projet départemental, et le docteur Camille Plaideau, cogérante de la SISA (Société interprofessionnelle de soins ambulatoires). Cette rencontre fait suite à une réunion avec les professionnels de santé qui avaient abordé le problème du salariat des médecins face aux difficultés du renouvellement de la démographie médicale. Robert Frairet avait saisi Philippe Martin sur ce sujet. «Le conseil départemental s'est engagé dans l'opération de communication «Dites 32» pour l'accueil des internes qui arrivent dans le Gers et désire les fidéliser afin qu'en tant que médecin ils s'installent sur le département».

Robert Frairet a voulu lancer une expérimentation en la proposant à Philippe Martin et à la SISA du Fezensac : «Il faut un support et sur la communauté de communes du Fezensac, la maison de santé est un relais pivot, tout comme la SISA qui regroupe l'ensemble des professionnels de santé, médicaux et paramédicaux. C'est la raison de ce premier contact».

Jean-Sébastien Massenez : «Au fil des ans, un constat, des médecins en partance, sans remplacement. Le département a réuni des jeunes internes et de nombreuses questions sans réponse avec d'autres envies de travail. 3 actions en cours : accompagner les maisons médicales, nous en aurons 10 en fin d'année, accueil des médecins, des étudiants et mise en place d'une aide financière pour le logement. Ne pas être passif et les rencontrer au conseil départemental car nous voulons qu'ils se sentent reconnus. Il faut leur donner l'envie du Gers. Nous avons voulu insuffler, notamment avec la communauté de communes de Vic, de l'audace et Robert Frairet a osé et cherche d'autres voies. Personne n'a pensé à salarier les jeunes médecins».

Robert Frairet a confié : «Je suis tout à fait favorable à avancer sur ce concept de partenariat innovant car la maison de santé s'y prête avec la SISA. C'est un concept du département et du territoire».

Tous ont décidé de se retrouver rapidement pour jeter les bases juridiques de cette première sur le département.

La Dépêche du Midi

Voir l'article : Unis pour lutter contre la baisse de la démographie médicale sur le site de la Dépêche.